mercredi 29 avril 2015

François-Xavier Grandjean ouvre le Festival d’orgues

Le musicien interprètera du Bach, Bruhns, Franck, Bonnet, Dupréet du Rachmaninov.
Le musicien interprètera du Bach, Bruhns, Franck, Bonnet, Dupréet du Rachmaninov.-photo Philippe BERGER

L’orgue est particulièrement à l’honneur à Namur au cours de ce printemps. Que ce soit au Sacré Cœur de Saint Servais ou à la Cathédrale de Namur, amateurs et professionnels trouveront certainement leur bonheur.
Le 2e Festival d’orgues de Namur qui est centré sur l’orgue de la Cathédrale Saint Aubin accueille cette année aussi le nouvel orgue Jacques du Séminaire ou celui de l’église Sainte Julienne de Salzinnes.
Son titulaire, François-Xavier Grandjean se produira le dimanche 3 mai à 16h dans un programme alliant classicisme et modernité.
François-Xavier Grandjean n’est pas une personnalité qui laisse indifférent. Né en 1981, il étudie à l’Académie de Bastogne avec F. Decerf et JM. Aubry puis à l’IMEP où il obtient le titre de Lauréat en orgue en 2006. Il se perfectionne avec Michel Bouvard et Olivier Latry. Il a également en charge le cours d’orgue de l’Académie de Musique de Dinant et de Bouillon.
Devenu titulaire de l’orgue Walker de l’église Sainte-Julienne à Salzinnes en 2003, il n’aura de cesse d’obtenir depuis 2009 l’aide de mécènes privés et publics (dont la Ville de Namur) pour que l’instrument soit enfin restauré. Le concert de ce dimanche est la preuve que l’orgue Walker a retrouvé toute sa splendeur.
Grandjean interprètera BachBruhns, Franck, BonnetDupré et une adaptation qui sera certainement intéressante du 1° Prélude pour piano de Rachmaninov. Mais le morceau de bravoure de ce concert sera sans conteste «Dieu parmi nous», extrait de la «Nativité du Seigneur» d’Olivier Messiaen, une de ces pages qui compte parmi les plus importantes du répertoire d’orgue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire